6 Commentaires

  1. David

    Bonjour,
    attention tout de même, le Relais a maintenant de nombreux concurrents dont beaucoup ont un but uniquement mercantile.
    Avec en corollaire, une tendance à ce concentré sur les vêtements à forte valeur et a jeter le reste.

    • Aurélie

      Bonjour David,
      Oui c’est possible en effet, mais ce n’est en tout cas pas du tout le but du Relais, je les cite ci-dessous:
      « Ce qui différencie le Relais des entreprises classiques, c’est qu’il ne recherche pas la performance économique pour le profit, mais pour atteindre ses objectifs sociaux. Chaque centime généré est réinvesti à des fins de lutte contre l’exclusion. C’est ainsi que le Relais privilégie le maintien de l’activité en France, au plus près des territoires, et la création d’emplois locaux. Il a aussi inventé un modèle d’entreprise innovant, l’Entreprise à But Socio-Economique, qui place son développement au service de l’Homme. »
      Après à chacun de voir ou il veut donner ses sacs de vêtements, et le but étant de surtout consommer moins pour recycler moins!
      merci pour le commentaire, à bientôt !

  2. Bertolo

    Bonjour j adore votre blog et tout ce qu’on y apprend !!! Mais à quand le prochain billet ????? 😜
    Merci pour tout ce que vous faites.

    • Aurélie

      bonjour! Merci beaucoup pour votre commentaire, je sais je suis pas très productive en ce moment et veuillez m’en excuser mais je cours partout avec ma nouvelle vie de maman et c’est compliqué de tout gérer à la fois! Je suis plus rapide pour publier des choses sur Instagram ou Facebook, si vous voulez regarder, mais sur le blog cela demande plus de temps de préparation et de mise en page … A très vite, promis !!! Quel genre d’articles aimeriez-vous lire ? 😉

  3. Marion

    Bonjour Aurélie,

    Je découvre votre blog, bourré de bonnes idées et qui motive pour continuer les démarches zéro déchet personnel.
    Attention néanmoins pour cet article. Après avoir vu également un reportage ( envoyé spécial il me semble en 2014) sur cette entreprise Le Relais, je découvrais aussi les méfaits de ce système. Certes, on y gagne de la réinsertion et de l’emploi mais à quel prix ! Ce n’est pas 40% des vêtements qui vont en Afrique mais au moins 60 à 70% et donner au Relais est à mon sens un geste non écologique au plus haut point. Nos « poubelles » de vêtements se retrouvent dans ces pays défavorisés et nous n’allons pas du tout dans le bon sens en mettant nos vêtements dans ces containers.

  4. Bonjour !
    Quand on regarde les chiffres, ça donne le tournis…
    J’ai commencé ma démarche mais j’avoue avoir beaucoup de mal à me séparer des vêtements : je n’arrive pas à jeter ^^
    D’un autre côté je n’ai jamais été très fan de shopping mais j’essaie quand même de faire attention à ce que j’achète !
    merci pour cet article hyper constructif qui donne des pistes de réflexions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *